loader image
Le vocabulaire imbuvable du vin

Le vocabulaire imbuvable du vin

Comme de nombreux domaines spécifiques, le vin… Non ! « L’œnologie » (utilisons quand même le bon terme) dispose d’un lexique qui lui est propre. Si certaines expressions parlent d’elles-mêmes, d’autres en revanche sont pour le moins incompréhensibles voire tout simplement imbuvables… En voici une petite sélection, pour votre plus grand bonheur !

Catégorie viticutlure :

Ampélographie : science permettant l’identification des cépages. Elle se base sur l’observation des bourgeons, feuilles, rameaux…

Apyrène : adjectif s’appliquant à un cépage produisant des grains de raisin sans pépins

Epamprage : pratique visant à éliminer un grand nombre de rameaux inutiles, susceptibles de nuire à une bonne fructification. Après la floraison, la vigne ne doit pas consommer de réserves inutilement

Gélivure : sous l’action du gel, éclatement provoquant des fentes dans le bois du pied de vigne

Racottage : pratique consistant à remplacer les plants de vigne manquants, épuisés, trop vieux ou morts

Catégorie dégustation :

Astringent : vin au caractère un peu âpre et rude en bouche

Caudalie : unité de mesure de la durée de persistance en bouche des arômes après la dégustation. 1 seconde = 1 caudalie

Empyreumatique : famille olfactive rappelant l’odeur de matières organiques chauffées, séchées, brûlées, torréfiées… Dans cette gamme, se distinguent notamment le brûlé, le grillé, le fumé, les fruits secs grillés, le cacao, le poivre, le cuir, le goudron…

Gouleyant : se dit d’un vin désaltérant, se buvant facilement parce qu’il est tendre, agréable, souple et coulant

Organoleptique : l’ensemble de ce qui peut être appréhendé par voie sensible : aspect, odorat, sensations buccales

Catégorie vinification :

Chaptalisation : opération consistant à sucrer le moût avant fermentation

Turbidité : état du vin encore chargé de ses impuretés

Ouillage : opération consistant à refaire à chaque fois le niveau d’une cuve ou d’un fût pour compenser l’évaporation

Hygrométrie : degré d’humidité d’une cave. Celui-ci doit idéalement se situer entre 70 et 75%

Catégorie Art de vivre :

Œnographile : collectionneur d’étiquettes de vin

Placomusophile : collectionneur de capsules de champagne

Fermer le menu
×

Panier

Avez vous plus de 18 ans ?