Récolte 2019 – le bilan

Cette année 2019 a de nouveau été marquée par la chaleur et notamment deux épisodes de canicule. Quelle est la situation nationale après les vendanges ? Et plus spécifiquement dans le Beaujolais ?

Il est encore tôt pour déterminer la qualité du cru 2019 donc nous nous focalisons sur la quantité et s’il n’y a qu’un chiffre à retenir c’est -14% : la chute de la production française de vin entre 2019 et 2018 (Source : Agreste – Ministère de l’Agriculture). Deux événements sont en cause, tout d’abord les gelées printanières qui ont abîmé les ceps puis la sécheresse de l’été. Certaines régions ont été plus chanceuses que d’autres, comme le Beaujolais et l’Aude, avec des pluies salvatrices au mois d’août. A Juliénas, ce sont 150 mm de pluies enregistrées sur le seul mois d’août, chargeant positivement les raisins d’eau.

A l’heure du bilan, c’est une estimation nationale de 42,2 millions d’hectolitres qui ont été produits pour cette récolte, contre des prévisions de 44,6 millions hl en juillet. C’est encore loin des niveaux historiquement bas de 2017 avec 36,7 millions hl de récolte, une année marquée par les épisodes de gel à répétition.

Des baies plus petites mais surtout le fléau des orages de grêle localisés dans le Chalonnais, à Cognac, au Sud du Beaujolais ou encore dans le Sud-Ouest, ont eut raison des parcelles qui avait survécut à la canicule de juillet.

Si l’on se concentre sur la région Bourgogne-Beaujolais, ce sont 1,926 million hl produits en 2019 contre 2,860 millions hl en 2018 soit près de 33% de baisse de volume. La région du Languedoc reste de loin le premier producteur de vin en France en volume avec 11,5 millions hl en 2019.

Au Domaine de Jérémy à Juliénas, les pluies d’été ont été très bénéfiques et plus de 20 tonnes de raisins de belle qualité ont été ramassés pour la totalité du Domaine.

Florilège des meilleures photos des vendanges à Juliénas :