loader image
Le débourrement

Le débourrement

Il y a quelques semaines, l’équipe de Nos Vignes ainsi que de nombreux abonnés se sont réunis au Domaine pour participer à leur première taille d’hiver. Un événement convivial et riche en émotions au cours duquel chacun a pu mettre la main à la pâte.

Toujours est-il que depuis, la vigne a beaucoup évolué…Soigneusement taillée par des mains plus ou moins averties et sous le regard avisé du vigneron, elle est à ce jour entrée dans sa phase de débourrement…

 

Que l’on soit novice ou non, il y a certaines notions propres à l’univers du vin parfois peu signifiantes voire inconnues. Floraison, nouaison, véraison, pleurs, maturation, autant de termes qui méritent d’être (ré)expliqués !  Aujourd’hui, cap sur une étape clé, le débourrement.

 

L’hiver est passé, les beaux jours sont arrivés et le temps doux a pointé le bout de son nez ! Cette période cruciale dans la vie de la vigne et du viticulteur se résume à ce que l’on pourrait appeler « la fin de l’hibernation ». Pour mieux comprendre cette phase, il faut toutefois rappeler certaines bases.

 

Un pied de vigne connait deux grandes étapes au cours d’une année. La première, le cycle hivernal (de novembre à février) correspond au repos de celui-ci. Il ne produit rien. Vient ensuite le cycle végétatif (de mars à octobre), période au début de laquelle les ceps vont s’habiller de petits bourgeons et faire apparaître leur bourre, un petit coton protecteur placé sur leur écaille et qui deviendra ensuite une jolie feuille de vigne.

 

Exigeante, la vigne a besoin de deux éléments essentiels pour que le débourrement ait lieu : de la chaleur et de la lumière ! Une fois que ces deux conditions sont réunies, les pieds de vigne peuvent sortir de leur endormissement, absorber de l’eau, faire circuler la sève et enfin permettre aux bourgeons de s’ouvrir. De façon simple, le débourrement, n’est autre que l’éclosion des bourgeons.

 

Ultime chose à savoir pour être expert sur le sujet, l’importance du débourrement, ce dernier influençant toutes les étapes qui suivent, jusqu’à la dégustation du vin. Concrètement, la durée sur laquelle il se déroule à un fort impact sur les raisins qui seront vendangés quelques mois plus tard. A savoir que si le débourrement est long, les grappes se formeront de façon décalée et les niveaux de maturité des raisins seront différents pour la vendange. Mais si celui-ci est court, les raisins seront au même niveau de maturité quand viendra le moment de les cueillir !

 

Il ne reste désormais plus qu’à patienter et contempler le réveil de la vigne, la travailler, la soigner pour élaborer et faire naître un vin de qualité…

Nos vignes

36 QUAI FULCHIRON
69005 LYON

Réseaux sociaux
N’hésitez pas à suivre Nos Vignes sur les réseaux sociaux :
Fermer le menu
×

Panier

Avez vous plus de 18 ans ?